L'Eglise d'aujourd'hui

L'Eglise d'aujourd'hui

 

En fait, nous sommes un peu fâché avec tout ce qui ressemble à la maison de notre Dieu mais qui ne l'est pas.

Force nous est de remarquer que nous ne sommes pas toujours très à l'aise en des lieux qui sont supposés rassembler Dieu et ses enfants, et nous ne pouvons pas comprendre pourquoi il y règne un climat assez tristounet en tout cas assez peu "évangélique". Comment comprendrons nous le fait que là où on devrait trouver joie, paix et amitié, on ne rencontre que méfiance, histoires et bien peu de fraternité. Le but de ces pages n'est pas une fois de plus de se ressasser les critiques habituelles dans ce domaine, mais de comprendre pourquoi on s'y sent si mal alors qu'on devrais s'y sentir si bien.

Tout d'abord, il faudrait qu'on m'explique comment nous pouvons tolérer qu'il existe plusieurs églises.
Jésus-Christ, que nous le sachions, a édifié Son église et non des églises. L'argument qui prétend que dans l'Apocalypse l'ange de l'Éternel s'adresse aux sept églises n'explique pas les divisions actuelles, et surtout les noms donnés aux structures religieuses qui se reconnaissent plus ou moins les unes les autres. L'église d'Ephése de Thessalonique ou de Marseille n'a rien à voir avec celle Baptiste, de Pentecôte, ou des Saints des derniers jours, quand ce n'est pas la Catholique Romaine que si on n'est pas dedans, on ne risque pas d'être sauvé.
Ici, les premières questions pointent le bout de leur nez: Quelle est la bonne, quelles sont les mauvaises, et où irais-je prier Dimanche prochain ?
Il faut comprendre que si nous les reconnaissons toutes, nous n'avons pas le droit de les critiquer(ce qui est bien difficile quand on fait parti d'un mouvement), mais si nous avons un doute sur la moindre d'entre elle,
nous devons aussi avoir ce doute sur la nôtre.

Ail, un problème ! Nous n'avions jamais pensé à cela.

Comment allons nous nous en sortir ? Déjà, si je suis Catholique Romain, je suis, malgré la bonne volonté des uns et des autres excommunié d'office par tous les autres et il faut bien reconnaître que tous ces autres ont bien des raisons.

La Parole de Dieu est en effet là pour être , méditée et mise en pratique et celui qui fait l'impasse sur ce qu'il y a marqué dedans montre bien qu'en fait il n'a pas besoin de Dieu, de son conseil, de ses commandements et de tout le reste. En fait, dans l'histoire, ce qui l'intéresse, c'est la religions(tradition), la bonne conscience et le petit refuge bien au chaud qui nous conduira à coup sur vers l'éternité si elle existe. Ceux qui ont lu au moins une fois la Bible(en la croyant inspirée de Dieu) savent que ce n'est pas comme cela que ça marche et que Dieu n'est pas d'accord.

"La foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, La démonstration de celles qu'on ne voit pas."Hébreux 11:1

Cela veut dire quoi ?

Cela veut dire que si je me recommande de la Parole de Dieu et que mes actes vont à l'encontre de ses commandements, ma fin est la perdition. Ce qui est valable pour les Catholiques et autres adorateurs d'idoles est aussi valable pour moi, et nous ne résisterons pas tout à l'heure à l'idée de vous soumettre un petit questionnaire auquel par charité chrétienne nous ne vous demanderons pas aussi de répondre.

Le but de ce site étant de vous informer et non de vous instruire(ou de vous séduire), nous vous ferons grâce des explications en grec et en latin.
Le mot Église veut simplement dire rassemblement des croyants. Le dimanche matin, quand l'Église est assemblée, ce qui n'est pas un mal, il y a 100% de croyants dans le bâtiment et les murs tremblent pendant la louange sous l'onction du St Esprit qui se manifeste assurément ce qui fait que tout le monde est content. - Hem, c'est bien, qu'est-ce que nous avons eu un bon culte, tu as senti le St Esprit ? - Ah ouais alors ! C'était vraiment bien nous reviendrons Dimanche prochain).

Ta ta ta ta, en pratique, ce n'est pas comme cela que ça se passe.
En fait, on chante des chants sans vraiment en écouter le contenue, la plupart des fidèles sont des infidèles, et le St Esprit ne se plaisant pas dans la boutique est souvent remplacé par des cris et vacarmes qui souventes fois ne glorifient pas Dieu. Les prophéties, en lesquelles nous croyons dur comme fer, sont encouragées abondamment même si l'assemblée des frères exerce son discernement et décide que celles-ci sont plus charnelles que celles-là. Sûr que beaucoup parmi vous n'y trouvent rien à redire.
Et si on y réfléchissait ?

"Prier", c'est parler avec Dieu. "Prophétiser", c'est parler au nom de Dieu.

Il y a quelques mois, nous avons demandé à un frère, prophétiseur patenté, de nous confirmer qu'il était bien sûr d'être divinement inspiré quand il "donnait" une prophétie le dimanche matin. Il a hésité avant de répondre et est partit dans une grande explication qui n'a convaincu personne, rejetant la faute sur le pasteur qui lui a dit.......

Bien, en voilà un qui ferait mieux de taire et laisser Dieu parler Lui même quand il a quelque chose à dire.
Les responsables de la structure ecclésiale qu'il fréquente ont une sacré part de responsabilité et finiront par avouer(en privé) que si on ne laisse pas les chrétiens prophétiser(les vrais et les autres), ils irons le faire ailleurs. Même chose pour les impositions des mains a répétition qui ne ressemblent pas a grand chose. Nous savons tous que beaucoup en sont "accros", et que si on ne leur donne pas leur dose dominicale, ils irons ailleurs, et qu'il vaut mieux leur faire plaisir en singeant Jésus-Christ plutôt que risquer de les voir émigrer vers une autre "église", nous faisant perdre leurs dîme au risque de ne plus pouvoir payer le crédit absolument anti biblique avec lequel nous avons acheté les murs de notre paroisse.
Il faudrait peut-être avouer enfin que tout cela n'est pas très légal, spirituellement parlant, et que les ceux qui pratiquent ainsi sont des faux représentants de la véritable Église de Jésus-Christ.

En fait, des faux marchands de bénédictions, voire de grâces(ou de La grâce), des faux fidèles, de la manipulation mentale(pour ne pas dire de l'arnaque), mais nous verrons cela plus loin, et nous avons tous les ingrédients pour fabriquer une fausse Église de J-C.
Nous préparons un ouvrage plus complet sur le sujet que nous proposerons en temps voulu sur ce site et vous verrez qu'il y en a qui ne vont par rigoler.
Voyons maintenant ce qu'est

La vraie Église de Jésus-Christ

Elle est pure et sans tâches.

Non qu'elle soit "composée" de membres parfaits mais, comme le disait Jésus à Nicodème,
-"Si tu ne naît de nouveaux, tu ne peux hériter du royaume de Dieu."
Jésus savait de quoi il parlait n'est-ce pas ?
Il a fait la guerre aux Pharisiens et religieux de tout poil en leur expliquant une bonne fois pour toute qu'il ne suffit pas d'aller au temple accomplir quelques salamalecs pour hériter du Paradis et faire partie de l'Épouse en ayant son nom écrit dans le livre de vie. Il en avait après les faux frères, les faux adorateurs et parlait de la Lumière du monde. Ceux qui le suivent reflètent cette lumière, sont heureux(malgré les circonstances), et nous remarquons tous que ceux qui font partie de Sa famille ont en commun Sa filiation et ne se battent pas comme des chiffonniers.
Bien sûr, il y aura bien quelques moments difficiles et tous ne sont pas toujours du même avis, mais la Bible nous le rappelle : "Voyez comme ils s'aiment".
La vraie Église n'est pas ouverte à tout vents et ce n'est pas tout le monde qui peut partager la Sainte cène sous peine d'anathème, et nous devons remettre en question les structures ecclésiales ouvertes au grand public qui favorisent le blasphème et l'iniquité.

"Nul ne prononce le nom du Seigneur si ce n'est par l'Esprit de Dieu." "Que celui qui prononce le nom du Seigneur, qu'il s'éloigne de l'iniquité." (ref)

Dans l'Église de J-C, j'ai la paix, l'amour et la joie. Je suis en confiance et nul ne me dit d'où viens-tu et où va-tu si ce n'est par intérêt pour le frère. Si j'ai faim, on me donne a manger, si j'ai soif, on me donne a boire et je suis à l'écoute de la problématique de mon voisin. Oh, je ne fais pas cela parce-qu'il faut le faire, mais j'agis ainsi parce que mon coeur est "renouvelé" et mes sentiments sont les sentiments d'en haut.

Après le culte,
- je ne te dis pas A dimanche !, mais plutôt A plus tard ! car je sais que j'aurais besoin de te voir bientôt.
- Je ne te dis pas Comment va-tu ? car je sais si tu va bien ou non
- Je ne te propose pas de venir dîner à la maison un de ces jours car nous nous rencontrons très souvent.
- Je ne dis pas de mal de celui-ci ou de celle-là car je l'aime(vraiment) Je ne me sent pas obligé de donner à une offrande car je connais les besoins de mon assemblée.

Comme il n'y a pas de faux frères dans notre Maison, je n'ai pas à me méfier, à m'inquiéter, ni à craindre les nouveaux arrivants car "le méchant ne subsiste pas dans la maison du juste." La louange qui monte alors vers Dieu est pure et sans tâches, notre prière(du juste) a une grande efficacité et le monde est convaincu par notre témoignage que Dieu existe.

Non mon frère, non ma soeur, ce qui est décrit ici n'est pas l'église idéale, c'est l'Église de Jésus-Christ.

Pour poursuivre notre réflexion, nous vous invitons à lire l'ouvrage

 

L'Eglise malmenée

À lire également

Les commentaires sont fermés.