Il était une fois un petit garçon qui voulait rencontrer Dieu.
Comme il savait que ce serait un long voyage pour se rendre à Sa maison, il remplit sa valise de petits gâteaux et de six bouteilles de limonade, et il se mit en route. Trois pâtés de maison plus loin, il vit une vieille dame. Assise dans le parc, elle fixait quelques pigeons. Le garçon s'assit près d'elle et ouvrit sa valise. Il s'apprêtait à prendre une limonade lorsqu'il remarqua l'air affamé de la vieille dame. Il lui offrit donc un gâteau.

Elle accepta avec reconnaissance et lui sourit. 

Son sourire était si joli que le garçon voulut le voir encore.  Il lui offrit donc une limonade.  Elle lui sourit de nouveau.  Le garçon était ravi! 
Ils restèrent ainsi tout l'après-midi à manger, sans dire un seul mot.
Lorsque le soir tomba, le garçon se rendit compte qu'il était très fatigué et se leva pour partir.  Cependant, au bout de quelques pas à peine, il se retourna, courut vers la vieille dame et la serra dans ses bras.  Elle lui fit alors son plus beau sourire.

Peu de temps après, lorsque le garçon franchit la porte de sa maison, son regard joyeux étonna sa mère.  Elle lui demanda...

- Qu'as-tu fait aujourd'hui qui te rende si heureux ? Il répondit...
- J'ai déjeuné avec Dieu.  Mais avant que sa mère puisse répondre, il ajouta...
- Tu sais, elle a le plus merveilleux des sourires !


Entretemps, la vieille dame, rayonnante de joie elle aussi, retourna chez elle. 
Frappé de l'expression paisible qu'elle arborait, son fils lui demanda...

-  Maman, qu'as-tu fait aujourd'hui qui te rende si heureuse ? Elle répondit...
- Au parc, j'ai mangé des gâteaux avec Dieu.  Mais avant que son fils puisse répondre, elle ajouta...
- Tu sais, il est beaucoup plus jeune que je ne le croyais .»


"Aimer l'autre comme je m'aime moi."

 


« Cher Dieu, pourquoi n'as tu pas sauvé la petite fille qui a été tuée dans sa classe? » Sincèrement, un étudiant inquiet.

Dieu répondit .

- Cher étudiant inquiet, Je n'ai plus le droit d'être dans vos écoles. 


"Si vous n'êtes pas dévots, en ce monde, vous êtes détruit dans l'autre"

 


"Une église est un groupe de croyants qui gravitent autour de Jésus-Christ. Une secte est un groupe de croyants qui gravitent autour d’un homme."

"Heureux l'étudiant qui, comme la rivière, parvient à suivre son cours sans jamais sortir de son lit"

 


A propos de la Pentecôte (jour férié)

 
J'ai la solution !!!
 
Commençons par séparer la France en deux groupe.
A gauche, les non croyants, à droite les croyants. Les non croyants ne croyant pas, ils ne sont ni cathos, ni parpaillaux, en tout cas, pas chrétiens. Ils ne sont donc
pas concernés par la Pentecôte et peuvent (doivent) aller au boulot ce jour là.
Cela fait déjà un paquet de fric de gagné.

Les croyants, eux, peuvent participer à l'effort national en réservant les offrandes prélevées ce jour là aux bonnes oeuvres de Messieurs Rafarin et Chirac. Nous y gagnerions en estime et l'Eglise ferait enfin parler d'elle pour une fois.

"Donnez-moi 100 prêcheurs qui ne craignent rien si ce n’est le péché et qui ne désirent rien si ce n’est Dieu , et je me moque de savoir si ce sont des laïcs ou des religieux ; seuls ce genres de personnes peuvent secouer les grilles de l’enfer et installer le royaume de Dieu sur terre. Dieu ne fait rien sauf en réponse à nos prières."

John Wesley


 

Hypocrite

Nous en portons tous, des masques.

David, non. Il disait...

- Je suis tel que sont les pensées de mon âme". Pas de fourberie de déguisement et de double langage.

"Deux sortes de poids sont en horreur à l'Eternel". (rrf)

Nous sommes devenus, enfermés dans nos clochers, très hypocrites. Nous avons perdu notre spontanéité, à murmurer les uns contre les autres, à dire les uns sur les autres toutes sortes de choses. Et d'adopter une attitude pleine de componction avec untel et de mépris avec un autre tel, à cause des paroles d'un troisième. C'est cela être hypocrite: n'être plus soi-même. Et nous le sommes tous.

Avec l'aimable participation de Nicolas de Voxdei


"J'ai déjà essayé de payer mes impôts avec un sourire, mais ils préfèrent un chèque."

Jean Yanne

"Le véritable évangile a donné sa propre vie pour apporter la vérité.
La religiosité, comme les fortes convictions politiques, conduisent à tuer les autres pour imposer leurs propres vérités
."

Michelle d'astier de la Vigerie

" Je ne mets pas la religion en cause mais les escrocs qui s'en servent "
Khaled, chanteur de raï, interviewé à propos du film 100% Arabica.


"Il me faut sauver le monde, mais je ne sais pas par où commencer."
Superman

Spirituellement, on ne fait pas grandir un mort.

"La secte, c'est la religion de l'autre". Raël

"Une religion, c'est une secte qui a bien marché".


Être oecuméniste, c'est tout simplement renier la réforme


Les angoisses de l’imbécile : Il y a de plus en plus d’étrangers  dans le monde

« Les hommes commettent toujours les mêmes erreurs » André Malraux

"Lorsque l’on veut changer les mœurs et les manières, il ne faut pas les changer par des lois." Montesquieu

- Mais par quoi alors ? (NDLR)

 "En religion et en politique, les hommes ont généralement acquis leurs croyances et leurs convictions de seconde main, sans examen. Ils les tiennent d'autorités qui, sans non plus examiner les sujets en question, les ont acquises d'autres personnes sans le moindre esprit critique dont l'opinion ne vaut pas grand chose."

Mark Twain


"L'oecuménisme, ils croient que c'est bon pour le coeur mais c'est détestable pour la foi."

À lire également

Les commentaires sont fermés.