Petit précis sur l\'évangélisation et la manière de s\'y prendre.

Qui, comment, où, comment, pourquoi et avec qui ?

Dans ce dossier, nous allons examiner les incidences de l\'évangélisation et surtout essayer de comprendre de manière très pratique les conséquences de notre manière de faire et de son impact sur  "le monde" et nos églises locales.

Attention: Ce dossier est en cours de rédaction et va évoluer au fil des jours. Vous pouvez apporter vos commentaires et suggestions.


Le point de départ de cet article est un texte trouvé sur un site parlant de la distribution de traités évangéliques. En voilà la teneur.

"...Dans le foisonnement évoqué plus haut, notre façon de distribuer devrait changer. Couvrir une ville, avec 20 000 ou 30 000 traités une fois par an, peut donner la satisfaction du devoir accompli. Sans doute illusoire. Il suffit qu’au même moment Carrechan ou Aufour, Lemarché ou Interclerc, se battent pour la « semaine des affaires », et ces pauvres traités risquent de passer totalement inaperçus. C’est toujours le risque. En revanche, si un traité est distribué régulièrement, tous les 15 jours ou tous les mois, sur un « micro-secteur » pendant quelques mois, la visibilité augmente nettement, par la régularité, la répétition et la concertation dans le temps. Pour ensuite déterminer un nouveau « micro-secteur » pour quelques mois. Cette stratégie présente de nombreux avantages. Chaque chrétien peut avoir la responsabilité d’un « micro-secteur » qui réclame moins de 30 minutes par quinzaine. Une famille peut faire une petite « balade traités ». L’Église tout entière peut être engagée dans un projet à long terme. C’est à cet objectif que répond «Publier.», qui propose l’envoi régulier de traités par abonnement."

Source: Inconnue

 A suivre....

 

À lire également

Les commentaires sont fermés.